reconnue d'utilite publique Dons
Journée Mondiale des Victimes de la Route

Journée Mondiale des Victimes de la Route

Journée Mondiale des Victimes de la Route

La Journée Mondiale des Victimes de la Route a trouvé sa place chaque troisième dimanche du mois de novembre depuis 1993 grâce aux associations des victimes sous l’égide de la Fédération Européenne des Victimes de la Route (FEVR).

Cette journée du souvenir fut adoptée par les Nations Unies et l’Organisation mondiale de la Santé en 2005.

Les membres de l’Association nationale des Victimes de la Route se souviennent et essayent de sensibiliser aux dangers de la route dans le cadre d’une cérémonie au Lieu du souvenir des victimes de la route à Weimerich/Junglinster. En novembre 2015 leurs Altesses Royales, le Grand-Duc Héritier et la Grande-Duchesse Héritière, les Ministres François Bausch et Corinne Cahen ainsi que beaucoup d’autorités politiques ont honoré la cérémonie par leur présence.

Les victimes sont des parents sur le chemin du travail, des jeunes sur le chemin de l’école, des piétons, des chauffeurs professionnels, des motards, des sportifs, des personnes âgées, des chauffeurs non expérimentés, des passagers de bus, des enfants, des imprudents, des personnes parfaitement innocentes, des témoins sous chocs,…et…nul n’est à l’écart.

Les conséquences pour les victimes et leurs familles sont souvent extrêmement pesantes : le deuil d’un être très cher, le deuil d’un avenir envolé et d’une santé perdue, un abandon forcé des études, la perte de la situation professionnelle, du revenu, d’une perspective d’avenir, l’isolement…etc.

N’oublions pas qu’un gros nombre de jeunes sont des victimes de la route !

Parler des vies brisées, c’est sensibiliser.

Etre sensibilisé nous renvoie à notre part de responsabilité en tant que personne particulière, homme ou femme politique, journaliste, patron, salarié….

Sensibiliser est un moyen efficace de prévention.

L’AVR a choisi 35 chaises vides pour se souvenir des 35 personnes qui ont laissé leur vie sur nos routes en 2014 et 245 flambeaux nous rappellent le nombre des blessés graves de la même année, sans vouloir oublier un millier de blessés légers.

World Day of Remembrance

Gallery